La structure coopérative pour des écrivains presque indépendants

des idées pour remplacer les éditeurs traditionnels
Je souhaite bonne chance à celles et ceux qui optent pour une structure coopérative. Car il n'existe naturellement pas qu'une seule approche.
Mon ami Stéphane en propose une, l'indépendance, d'autres proposent la structure coopérative. Il serait bien que ces approches ne soient pas les victimes d'un marché contrôlé par nos chers et détestés subventionnés !




Ajouter un commentaire littéraire

-- le 23 septembre 2013 à 20 : 41
par Aurélie : comme bous vous exprimez avec tact, sur nos chers et détestés subventionnés...


Aborder un autre sujet ? Vous pouvez débuter un nouveau sujet